Samedi:réflexion

Date : 20/05

Parfois, j’ai juste envie d’aller voir n’importe qui, au hasard et de lui demander :
c’est quoi ta vie ? Raconte moi ta vie.
Et d’écouter, d’écouter, d’écouter jusqu’à oublier la mienne.

//

Lieu : Göteborg

C’est l’heure où les façades plongent les unes dans les autres, où l’intime et l’extérieur se mélangent, où les reflets et les corps ne font plus qu’un, c’est l’heure la plus longue ici, dans le Nord, c’est l’heure la plus belle, celle que j’observe et ressens le plus intensément, ce moment de basculement où ni l’un ni l’autre n’existent encore, où il n’y a pas encore l’essentiel, juste des bibres, et du jour, et de la nuit, qui ensemble glissent, soit vers l’un.e, soit vers l’autre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *