Poésie tout terrain #3

[Poésie tout terrain, c’est de la poésie personnelle faite avec les autres, c’est à dire de la poésie écrite en atelier, avec des copains, dans des canapés, dans des bars et jusque sur les pavés!]

Arbre

Arbres, racines, temps fragiles

Sur les champs de blés

Tu croises encore le chant

des sirènes égarées

et si les bouches s’ouvrent

pour venir t’embrasser

tu les laisses venir

en toi s’enlacer

et quand au printemps

tu revis à nouveau

de toutes ses rencontres

tu refais ton berceau

Arbre des heures sombres

il est temps pour de bon

de t’ouvrir au monde

que l’hiver a fécond.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *