Nuit Debout#1

Poème écrit au début du mouvement, en marchant vers la place Guichard

Place

Je marche vers la place

où les avenirs se dessinent

se débattent se décident

jusqu’au bout des nuits avides

Je marche vers les places

où grouillent les idées

les cœurs et les colères

qui se font itinéraires

Nous marchons vers les places

où les gens partout ont

la douceur au fond des yeux

la fureur au bord des lèvres

Nous marchons vers la place

et nous y retrouvons

demain encore plus forts

des rêves que nous avons

Vous marcherez vers les places

où enfin seront compris

ce que disent les 3 mots

aux porte de nos mairies

Vous marcherez

Vous brûlerez

Et enfin reprendrez

les biens qui sont à tous

depuis que nous sommes né.e.s

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *