Lundi: poésie sans titre Hiver#4

J’y ai cru un moment

J’y ai cru

Aux souffles grisants

Des avenirs à deux

Entre toi et mon je

Entre moi et ton jeu

La limite n’était plus

Je pensais

La limite n’était plus

La peau

Qu’on revêtait

Je n’avais pas vu

Je crois

Je n’avais pas vu

Que sous ta peau

Tu portais

L’armure inoxydable

De l’enfant

Incomplet.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *