Dimanche:Texte

Au fond, tu te comportes comme un chat sauvage.

Un chat sauvage apeuré, qui, quand il a eu son lot de caresses, de nourriture, s’en va par là où il était venu, sans laisser de traces, sauf celles, invisibles, laissées par ses promesses qu’on a cru qu’il allait tenir, celle de rester, celle de se laisser apprivoiser, celle de se laisser soigner, celle d’apporter sa chaleur et son affection.

Et puis, il revient ce chat sauvage, quand on ne l’attendait plus, quand on a arrêté de s’inquiéter pour lui, quand on a presque reboucher les trous qu’il a laissé dans notre cœur, parce qu’il faut bien avancer, parce qu’on savait bien au fond que qu’on avait eu tort de s’attacher.

Et pourtant, on se laisse prendre à nouveau

Il revient, l’air de rien, par la fenêtre laissée entre-ouverte. Il se frotte d’abord délicatement le front contre le pied de la table basse, pour ensuite s’approcher doucement, feignant de nous ignorer, de nos doigts qui pendent hors du canapé, et il y frotte ses joues et se met à ronronner, et il le sait, -surtout si nous feignons de l’ignorer en retour- nos réticences, nos souvenirs de son abandon, de sa fuite, de sa trahison dernière sont déjà presque oubliées, et  nous sommes de nouveau prêts à l’accueillir, les bras et le cœur ouverts et nous le laissons s’y installer.

Et cela, encore et encore, et encore jusqu’à ce que l’on décide de ne plus ouvrir ni nos portes ni nos fenêtres aux chats sauvages qui viennent y gratter.

Mais ils garderont la même place dans nos cœurs, ces chats sauvages, au même endroit que ceux des trous qu’ils avaient laissé.

Après tout, ils n’y peuvent sans doute rien, ils sont comme ça et même si l’amour qu’ils nous donnent ne dure pas longtemps, il n’en a que meilleur goût, celui de l’instant, du fugitif, de l’unique.

Sa peur qu’il a abandonné, cette confiance qu’il nous a accordé, rendent ses moments les plus authentiques, les plus absolus, que nous n’aurions pu imaginer de vivre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *