Avec toi

Avec toi j’oublie

que le temps n’a de prise

que sur ceux

qui

entre leurs doigts

le laisse filer

 

Avec toi j’oublie

que le passé est

dans chaque

instant

présent

 

Avec toi j’oublie

les écorchures infectés

des souvenirs

d’enfant

 

Avec toi j’oublie

que le fragile équilibre

en deux mots

peut

encore

se retourner

 

Avec toi j’oublie

que chaque jour

sur le fil

est un jour

passé

à ne pas tomber

 

 

Avec toi j’oublie

que le monde

n’est pas

pour tous

celui dans lequel

je vis

 

Avec toi j’oublie

la peur

des demains gris

d’où surgissent

les folies

 

Avec toi

je vis

aujourd’hui

et

peut-être

demain

aussi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *