ONE SHOT #5 : TRAVAIL, FAMILLE, GAFAM

ONE SHOT, c’est un glanage de phrases, de conversations passées au filtre de la mémoire et de la nécessité du geste littéraire. ONE SHOT n’est pas ou peu retravaillé, c’est un geste spontané, avec toutes les fragilités que cela implique. ONE SHOT, c’est du documentaire fictionnalisé ou de la fiction documentaire, comme on veut.

7 milliards, tous surveillés ?
Votre publication ne respecte pas les standards de la communauté
La France, vice-championne du monde de la censure sur Facebook ?
Sécurité ou libertés publiques : faut-il choisir ?
Les GAFAM, l’équivalent du 3e PIB mondial
« Moi les hommes, je les déteste » : le livre féministe menacé de censure. Quelle blague !
Loi sécurité globale : surveillance généralisée des manifestations
Hommage à Samuel Paty dans les écoles : « les dérapages seront remontés au parquet » affirme l’académie de Paris

–  C’est fini. J’arrête le cynisme

–  *s’étrangle

–  C’est pas une blague, j’arrête, là maintenant, c’est fini !

–  Si c’est comme arrêter de fumer, tu vas tenir quoi, trois mois ?

–  Je ne sais pas, j’ai arrêté dix-huit mois une fois

–  T ‘arrête le cynisme, mais tu te mets à quoi alors ?

–  Au qi gong

–  Sur ton ordinateur ?

–  Il semblerait qu’on ne puisse pas aller apprendre en Chine actuellement.

–  Outil de dispersion, l’ordinateur

–  Heureusement, je n’ai pas beaucoup d’internet, je rationne

–  Bon malgré ce retour à un mode de vie plus sain, plus serein, moins toxique -dis-moi

d’ailleurs comment est-ce bien compatible avec une PANDEMIE MONDIALE PLANETAIRE INTER-GALACTIQUE autour de nos têtes- pourquoi tu veux quitter le cynisme comme ça ? Ça te plait plus ? C’est confit pourtant, t’arrêtes le canard aussi ?

–  Je passe au gingembre

–  ça fait sens : tu savais qu’il y avait une corrélation entre un régime carnivore et un

comportement colérique ?

–  Non, mais j’imagine que tu vas me sortir une étude pondue par les végées anonymes ?

–  Hé, c’est quoi cette violence gratuite ? Ça serait pas un peu cynique ça ?

–  Non ma chère, c’est de l’ironie. Mais tu as raison, c’était totalement gratuit : si j’étais un peu plus rigoureuse sur mes convictions par ailleurs, je serais végane. Aucune raison de taper sur les végées

–  Bon alors, dis-moi, pourquoi tu veux arrêter l’ironie, le sarcasme, le cynisme ? Tu sais que si tu ne parles pas de baise dans les trois prochaines phrases, et qu’en plus tu arrêtes de faire rire en soulignant l’absurde cynisme de ce monde, ton maigre lectorat va se réduire à toi et moi Continuer la lecture de « ONE SHOT #5 : TRAVAIL, FAMILLE, GAFAM »

ONE SHOT#4 : PASSION CUNI

ONE SHOT, c’est un glanage de phrases, de conversations passées au filtre de la mémoire et de la nécessité du geste littéraire. ONE SHOT n’est pas ou peu retravaillé, c’est un geste spontané, avec toutes les fragilités que cela implique. ONE SHOT, c’est du documentaire fictionnalisé ou de la fiction documentaire, comme on veut.

PASSION CUNI
Adèle Haenel est la target de toute gouine qui se respecte en ce moment.
A. n’est plus avec J. mais avec G.V. – Tu déconnes ? Attends ma coloc’ bosse avec elle, je lui demande confirmation. – Alors ? – Purée, c’est vrai !!! Mais « off the record » pour le moment…
On a atteint un niveau de beaufitude, là, on devrait ouvrir un Bar PMU Queer.
Mêler désir et politique (désir politique / politique du désir toussa) ça fait partie de notre histoire, et j’aime bien que ça fasse partie de notre présent aussi je crois. Continuer la lecture de « ONE SHOT#4 : PASSION CUNI »

ONE SHOT #3 : POLICE PARTOUT, JUSTICE…?

ONE SHOT, c’est un glanage de phrases, de conversations passées au filtre de la mémoire et de la nécessité du geste littéraire. ONE SHOT n’est pas ou peu retravaillé, c’est un geste spontané, avec toutes les fragilités que cela implique. ONE SHOT, c’est du documentaire fictionnalisé ou de la fiction documentaire, comme on veut.

POLICE PARTOUT, JUSTICE… ?
Le maintien de l’ordre qui vient de l’extérieur est nécessairement -naturellement?- oppressif.
Nous avons les mêmes niveaux de salaire depuis des années.
Nous sommes toutes malades, attaque virale sur le corps social.
Symboliquement, on a déjà gagné.
Homo economicus : vivement l’extinction !
Selon l’IGPN, ceci n’est pas un tag.
L’Inspection générale de la police nationale (IGPN) a été saisie de 313 enquêtes judiciaires pour des violences policières présumées lors des manifestations de gilets jaunes.
POLICE PARTOUT, JUSTICE… ?

–  Bonjour !

–  …

–  Vous êtes l’équipe de nuit ou du matin ?

Continuer la lecture de « ONE SHOT #3 : POLICE PARTOUT, JUSTICE…? »

ONE SHOT #2 : CELLE QUE NULLE NE POUVAIT FLECHIR

ONE SHOT, c’est un glanage de phrases, de conversations passées au filtre de la mémoire et de la nécessité du geste littéraire. ONE SHOT n’est pas ou peu retravaillé, c’est un geste spontané, avec toutes les fragilités que cela implique. ONE SHOT, c’est du documentaire fictionnalisé ou de la fiction documentaire, comme on veut.

 

CELLE QUE NUL NE POUVAIT FLECHIR

Le rose derrière les mamelles de Beaune.

Après la lecture de Pascal, j’ai failli devenir croyant. Catholique.

Tant d’injustices, c’est à n’y rien comprendre.

Ces gens-là n’ont pas la mesure de l’argent.

Il n’a jamais souffert de la faim, même pendant la guerre. Continuer la lecture de « ONE SHOT #2 : CELLE QUE NULLE NE POUVAIT FLECHIR »

ONE SHOT #1 : AUJOURD’HUI PAS D’ALCOOL

ONE SHOT, c’est un glanage de phrases, de conversations passées au filtre de la mémoire et de la nécessité du geste littéraire. ONE SHOT n’est pas ou peu retravaillé, c’est un geste spontané, avec toutes les fragilités que cela implique. ONE SHOT, c’est du documentaire fictionnalisé ou de la fiction documentaire, comme on veut.

 

AUJOURD’HUI PAS D’ALCOOL

La chatte ne vient pas quand on l’appelle.

Tu crois que le monde va s’arrêter de tourner un jour ?

Il y aurait-il quelque part quelqu’un de prêt à m’aimer ?

Je penche pour une mort rapide mais on ne sait jamais.

Étude des sols et du traitement des eaux. Continuer la lecture de « ONE SHOT #1 : AUJOURD’HUI PAS D’ALCOOL »

La littérature VIRGULE c’est de la merde POINT # EXTRA! Jour 5

Le master de création littéraire du Havre a été invité par le festival Extra! festival de la littérature hors du livre au Centre Pompidou du 11 au 15 septembre. L’occasion pour moi de m’amuser avec la photocopieuse et de développer une série intitulée « La littérature VIRGULE c’est de la merde POINT ». Chaque jour un nouvel objet littéraire a été conçu, inspiré de conversations et d’impressions que j’ai pu glaner au cours de mon séjour parisien.

Jour 5

IDEES, PENSEES, ETC.

C’est une rupture de l’idée de représentation.

Idée ou concept ?

C’est pas la même chose ?

Pas nécessairement.

Comment réconcilier ça alors ?

Supprimons le paraître. Maybe.

C’est drôle, d’une certaine façon, la manière dont tu le formules, c’est déjà une trahison.

Une trahison de quoi ? Continuer la lecture de « La littérature VIRGULE c’est de la merde POINT # EXTRA! Jour 5 »

La littérature VIRGULE c’est de la merde POINT # EXTRA! Jour 4

Le master de création littéraire du Havre a été invité par le festival Extra! festival de la littérature hors du livre au Centre Pompidou du 11 au 15 septembre. L’occasion pour moi de m’amuser avec la photocopieuse et de développer une série intitulée « La littérature VIRGULE c’est de la merde POINT ». Chaque jour un nouvel objet littéraire a été conçu, inspiré de conversations et d’impressions que j’ai pu glaner au cours de mon séjour parisien.

Jour 4

LA CULTURE LE TRAVAIL LA JUSTICE

La littérature VIRGULE c’est de la merde POINT # EXTRA! Jour 3

Le master de création littéraire du Havre a été invité par le festival Extra! festival de la littérature hors du livre au Centre Pompidou du 11 au 15 septembre. L’occasion pour moi de m’amuser avec la photocopieuse et de développer une série intitulée « La littérature VIRGULE c’est de la merde POINT ». Chaque jour un nouvel objet littéraire a été conçu, inspiré de conversations et d’impressions que j’ai pu glaner au cours de mon séjour parisien.

Jour 3

LICENCIEMENT

(…)

La littérature VIRGULE c’est de la merde POINT # EXTRA! Jour 2

Le master de création littéraire du Havre a été invité par le festival Extra! festival de la littérature hors du livre au Centre Pompidou du 11 au 15 septembre. L’occasion pour moi de m’amuser avec la photocopieuse et de développer une série intitulée « La littérature VIRGULE c’est de la merde POINT ». Chaque jour un nouvel objet littéraire a été conçu, inspiré de conversations et d’impressions que j’ai pu glaner au cours de mon séjour parisien.

Jour 2 :

RIEN

La littérature VIRGULE c’est de la merde POINT # EXTRA! Jour 1

Le master de création littéraire du Havre a été invité par le festival Extra! festival de la littérature hors du livre au Centre Pompidou du 11 au 15 septembre. L’occasion pour moi de m’amuser avec la photocopieuse et de développer une série intitulée « La littérature VIRGULE c’est de la merde POINT ». Chaque jour un nouvel objet littéraire a été conçu, inspiré de conversations et d’impressions que j’ai pu glaner au cours de mon séjour parisien.

Jour 1 :

Share via
Copy link
Powered by Social Snap